Comment démarrer sur Bubble ?

Envie de vous lancer sur Bubble ? Nos conseils pour bien démarrer sur l’outil.

Céleste Rosique

Publié le

16/6/2022

Bubble

Envie de vous lancer sur Bubble ? On vous montre comment bien démarrer sur l’outil : nos conseils, des uses cases, comment optimiser ta solution, comment gérer la scalabilté de l’outil, et comment pallier les limites de Bubble pour aller encore plus loin !

Bien démarrer sur Bubble : nos conseils

Même si vous ne savez pas coder, vous pourrez créer votre application. Bubble est idéal si vous souhaitez lancer votre MVP, marketplace, ou SaaS. Il vous permettra de développer rapidement votre solution grâce à son interface intuitive.

Pour les débutants, l’outil n’est pas si facile à prendre en main. Mais vous trouverez en ligne suffisamment de ressources, et gratuites ! Si vous suivez les bonnes pratiques, pour pourrez commencer à bien prendre la main sur Bubble en 2 à 3 mois (mais évidemment, cela dépend de chacun). Et avec beaucoup d’assiduité, vous finirez par être complètement à l’aise avec la plateforme.

Sources de contenu

  • La formation Bubble

Directement sur l’outil, dans la rubrique Academy, vous avez accès à de nombreux tutoriels et modèles. Pour comprendre simplement comment fonctionne Bubble, vous pouvez suivre le tutoriel “To Do”. Il permet notamment de mieux appréhender les bases de données et workflows.

Vous pouvez commencer par reproduire une application en partant d’un modèle (de type Airbnb, Facebook, Slack, etc.). Cela vous permettra de mieux comprendre les fonctionnalités de l’outil, et de re designer l’application à votre image ; c’est déjà un bon début !

Si vous souhaiter vous former encore plus rapidement, vous pouvez aussi suivre la formation Ottho, 100% No Code.

  • La communauté Bubble

Bubble, c’est aussi un forum et une grande communauté permettant d’échanger avec des experts et débutants, pour progresser. Vous vous poserez certainement des questions auxquelles vous pouvez trouver la réponse sur le forum Bubble, ou posez directement la question.

On vous conseille aussi de rejoindre le Slack No-Code France, où vous trouverez le channel Bubble. Une communauté Bubble sur Discord a aussi été lancée.

Cette méthode est idéale pour s’entraider, et rencontrer d’autres développeurs Bubble pour progresser efficacement !

  • Les vidéos sur Youtube

C’est sur Youtube que vous trouverez le contenu Bubble le plus qualitatif pour avancer rapidement. Encore peu de ressources en Français sont disponibles, mais la plupart des vidéos en anglais restent très simples à suivre.

N’oubliez pas que c’est surtout la pratique, en parallèle des vidéos qui vous fera progresser rapidement.

Vous pouvez suivre les vidéos de Buildcamp, ou de No Code Genius avec Thomas Bonfils.

Quelques conseils de base pour commencer

  • N’abusez pas des bases de données. Jouez plutôt avec les options set
  • Utilisez les URL dans les one page afin de faire facilement circuler vos utilisateurs
  • Pensez à préparez vos flux de données à l’avance
  • Les vidéos c’est bien la pratique c’est mieux 💪

Les plugins et templates Bubble

Pour aller plus loin dans les fonctionnalités de Bubble, plus de 800 plugins sont disponibles : gratuits et payants. Ils permettront de rendre votre application plus puissante. Si Bubble ne propose pas toutes les fonctionnalités nécessaires au développement de votre application, vous pourrez surtout répondre plus facilement à vos besoins.

Parmi eux :

  • API Connector, pour connecter des API externes
  • Weglot, pour traduire votre application
  • Stripe, pour les paiements

Si vous êtes développeur, vous pouvez aussi créer vous-même vos plugins.

Enfin, pour simplifier la création de votre application Bubble, une grande galerie de templates est disponible. Cela vous permettra d’aller plus vite dans le développement, mais attention, votre application risque de ne pas être suffisamment personnalisée.

Vous trouverez des templates très complets, notamment ceux d’Airdev et Zeroqode.

Entreprises construites avec Bubble

De nombreuses startup ont réussi à développer leur activité, grâce au No Code et notamment Bubble. Sans équipe de développement, elles ont pu lancer leur application, marketplace, etc.

Elles ont décidé de partir d’un MVP (Minimum Viable Product), avec des fonctionnalités de base pour commencer à faire tester leur solution. L’objectif du MVP est de lancer un nouveau produit à petite échelle et avec peu de ressources. Aujourd’hui, ces startups ont créé une activité pérenne et inspirante.

Parmi elles :

Comet

Comet, c’est la marketplace de mise en relation entre les freelances de la tech et des données, et les entreprises à la recherche d’équipes et ingénieurs pour leurs projets. Elle permet de sélectionner les bons talents et former les meilleures équipes grâce à un processus de sélection ultra performant. Depuis 2016, Comet fait régner la confiance entre les deux parties : freelances et entreprises.

Les trois fondateurs, Charles, Valentin et Joseph, ont rapidement réussi à prouver qu’il n’était pas obligatoire de lancer un produit parfait. Sans une seule ligne de code, la première version de Comet a été lancée. Ils ont fait le choix de se concentrer dans un premier temps sur le besoin primaire de leurs cibles : trouver rapidement pour les entreprises des prestataires, qui eux, veulent des missions.

En se focalisant sur l’essentiel, et grâce à une levée de fonds, Comet a pu passer à la vitesse supérieure.

Plato

Créé en 2014 par Quang Hoang, Jean-Baptiste Coger et William Pollet., Plato aide les ingénieurs à acquérir des compétences non techniques grâce à des sessions de mentorat. Les mentors Plato, experts en gestion, viennent d’entreprises telles que Google, Facebook, Netflix, Spotify, Slack, et encore bien d’autres.

La startup a connu une croissance ultra rapide. Comme d’autres, construire un MVP sur Bubble l’a aidé à rentrer dans YCombinator et lever des fonds (13 millions de dollars en 2017) pour accélérer sa croissance.

Prello

Prello a déployé un concept plutôt innovant : permettre à des porteurs de projets immobiliers de devenir propriétaire d’une résidence secondaire, en copropriété. La maison peut être partagée jusqu’à huit personnes, qui peuvent évidemment revendre leur part de SCI.

La startup a été développée grâce au Low Code, et veut continuer à grandir avec sur le long terme. En 6 mois, elle a levé 13 millions d’euros. Encore une fois, une startup a su prouver que développer un premier produit “basique” (MVP) est peut être la clé.

Et bien d’autres encore se sont développées grâce à Bubble : Quoins, Invoice, Cuure, Moon, Codemap.

5 façons d’optimiser ses performances Bubble simplement

De bonnes performances permettent de mieux convertir vos leads. Certains craignent que les plateformes No Code se soient pas assez performantes. Mais c’est faux !

Pour que votre solution soit performante, votre développement doit rester propre et organisé. Même si Bubble est optimisé pour l’expérience utilisateur sur la rapidité et la performance, vous risquez de ralentir votre solution avec une mauvaise configuration.

Pour éviter de partir dans une mauvaise direction vous pouvez optimiser simplement les performances de votre application, dès le départ.

1 - Planifiez toutes les étapes du développement

Pour rester concentré sur l’essentiel tout au long du développement de votre application. Pour bien démarrer sur Bubble, vous devez déjà lister l’ensemble de vos besoins (fonctionnalités, données, design, etc.). Avant de mettre les mains dans Bubble, pensez aussi à bien cibler les attentes de vos utilisateurs et leur parcours. Cela permettra surtout de garder leur attention.

2 - Misez sur la légèreté de vos pages

Si vous ajoutez trop d’éléments, cela va alourdir le code Bubble. Même s’il s’agit d’une plateforme No Code, elle fonctionne sur du Javascript, CSS, et HTML. Tout ce que vous ajoutez à vos pages est “transformé” en code généré par Bubble.

Pour ne pas alourdir vos pages, évitez d’ajouter trop d’éléments et actions.

3 - Concentrez-vous sur l’essentiel pour le one page

Si vous souhaitez développer votre application en one page, n’oubliez pas que chaque fonctionnalité et élément rajoute des lignes de code à Bubble, ce qui l’alourdit. Cependant, ne vous inquiétez pas, même une application one page Bubble peut être très formante.

Ciblez les fonctionnalités auxquelles vos utilisateurs ont besoin d’accéder fréquemment et conservez-les sur votre page principale. Pour les autres fonctionnalités, moins utiles telles que l’inscription, paramètres, etc., peuvent être intégrées à une autre page. Cela rendra vos pages plus légères et améliorera l’expérience utilisateur.

4 - Gérez la taille de vos fichiers

Plus un fichier est lourd, plus votre application mettra du temps à charger, qu’il s’agisse de Bubble ou non.

Par exemple, les images ont tendance à être lourdes d’office car elles contiennent de nombreuses informations. N’insérez pas de trop grandes images à vos pages. Pour optimiser leur poids tout en conservant une bonne qualité, n’hésitez pas à compresser vos images avec un outil tel que ILoveIMG ou encore TinyPNG.

Aussi, trop d’icônes pourrait nuire aux performances de votre application.

5 - Gardez un oeil sur l’ensemble de votre application

Il est important de cibler les bogues potentiels de votre application. Pour cela, vous pouvez utiliser l’outil de développement Chrome, DevTools. Ne vous inquiétez pas, il n’est pas si compliqué à utiliser. Il vous sera très utile pour avoir un aperçu de l’activité entre votre application et le serveur, et donc d’identifier les bogues non visibles depuis Bubble.

Comment gérer la scalabilité Bubble ?

Avec l’explosion du nombre d’utilisateurs de Bubble, beaucoup se demandent si sa croissance va pouvoir suivre aussi rapidement. En effet, comme toute application No Code, Bubble peut avoir des limites. Il peut y avoir des ralentissements sur votre application si de (très) nombreux utilisateurs effectuent une recherche au même moment. Cela demandera d’importantes ressources à Bubble.

Mais pour que votre application performe, il vous suffit de bien optimiser ses performances et de choisir le bon forfait. Avant de voir votre application ralentir, vous avez déjà sûrement de nombreux utilisateurs à acquérir. Après cela, vous pourrez revoir vos objectifs : continuer à évoluer avec le No Code / Low Code, ou coder entièrement votre application ?

Le duo Webflow x Bubble 🚀

Webflow est plutôt destiné aux sites web classiques, qui n’ont pas besoin d’une application web complexe. Bubble, lui est plutôt destiné aux besoins en développement d’applications web plus lourdes (SaaS, productivité, marketplace, etc.).

Les deux plateformes ont leurs propres avantages et inconvénients. Alors le meilleur cas d’utilisation consiste à utiliser Bubble et Webflow, pour un même projet. Vous pourrez vous appuyer sur les points forts de chacune et rendre votre solution plus performante.

Pourquoi associer Webflow à Bubble ?

Il n’est pas impossible de créer un site web ou une landing page avec Bubble, mais plus complexe. Webflow permet de créer des pages réellement à son image, et très rapidement si vous souhaitez partir d’un template (il y en a pour tous les goûts et besoins). De plus, si vous souhaitez lancer un blog, Webflow vous offrira de meilleurs résultats. Les contenus publiés sur Webflow sont bien plus optimisés pour le référencement naturel.

À contrario, créer une application web complexe sur Webflow vous demandera beaucoup plus de ressources que sur Bubble.

  • Notre conseil : Si vous souhaitez lancer une application web complexe, vous pouvez utiliser Webflow pour vos pages de destination (votre domaine pointera vers Webflow). Pour votre application, vous pouvez la développer sur Bubble (vous créez alors un sous-domaine : app.domaine.com, qui pointera vers Bubble).

Le duo Webflow x Bubble vous permettra plus de personnalisation, et surtout plus de flexibilité.

En résumé, Bubble est une très bonne opportunité pour créer et lancer son application. Vous pouvez enfin mettre en place et tester vos idées, sans faire face aux problèmes de coûts de développement. Il est tout à fait possible de créer son application de A à Z, en se formant grâce aux ressources Bubble. Cela vous demandera évidemment du temps, mais une fois que vous aurez pris la main sur l’outil, vous pourrez créer toutes les applications que vous voulez !

Faites-vous accompagner

30 minutes

Pour discuter de votre projet, c’est ici

Nous contacter

Vous en voulez plus ?

Le registre du No Code

Toutes les actus
Notion
5 MIN
de lecture
Notion : nos conseils pour bien démarrer

Comment utiliser Notion et comment bien démarrer ?

Lire l'article
No Code
4 MIN
de lecture
Créer son CRM avec Airtable

Vous souhaitez personnaliser votre CRM ? Ou renforcer le traitement de vos données clients ?

Lire l'article
Notion
6 MIN
de lecture
ClickUp VS Notion : lequel choisir ?

ClickUp vs Notion, vous ne savez pas lequel choisir ?

Lire l'article
Bubble
7 MIN
de lecture
Comment démarrer sur Bubble ?

Envie de vous lancer sur Bubble ? Nos conseils pour bien démarrer sur l’outil.

Lire l'article

Planifions un rendez-vous !